6.3. Action

Voici quelques pistes d’action pour essayer de lutte contre les discriminations des personnes en situation de handicap :

1. Utilisez un langage plus ouvert et inclusif : éviter d’utiliser les termes désignant un handicap comme un qualificatif péjoratif, utiliser des termes qui font référence au handicap sous l’angle de la différence plutôt que sous l’angle de la déficience et du manque.

2. Recourir à des supports pédagogiques plus inclusifs : utiliser des supports pédagogiques qui mettent en scène ou illustrent également des personnes en situation de handicap. Penser au fait qu’il n’existe pas que les handicaps moteurs.

3. Recourir à des supports pédagogiques cognitifs et adaptés relativement au type de handicap auquel est confronté l’élève.

4. Avoir un discours explicite : certains élèves, comme ceux ayant un trouble du spectre autistique, peuvent éprouver des difficultés plus importantes à comprendre les codes implicites de l’école.

5. Ne pas se limiter à la socialisation des élèves en situation de handicap, mais les considérer également comme des élèves qui sont à l’école, comme tous les élèves, pour apprendre.

6. Croire dans les potentialités de réussite des élèves en situation de handicap : l’effet Pygmalion positif s’applique également aux élèves en situation de handicap.

7. Prévenir et réagir face aux situations stigmatisantes : sensibiliser les autres élèves à la tolérance à la différence, intervenir face aux microviolences à l’égard d’élèves en situation de handicap, déconstruire les normes sociales discriminantes relativement aux situations de handicap.



Modifié le: mercredi 2 mai 2018, 09:46